Les marmottes

Nom latin : "Mus montanus", littéralement "rat de montagne". Il y a une nette contradiction entre la répulsion que nous éprouvons pour les rats et la sympathie que nous portons à la marmotte. Adulte, elle est de la taille d'un chat, mesurant environ 50 cm de la tête à la queue, pesant de 5 à 6 kilos, avec une fourrure assez épaisse. Elle apparaît comme un petit ourson, indolente et lourdaude, mais n'est pas amorphe ! Elle est capable de courir et de grimper avec une rapidité déconcertante.
C'est un animal qui hiberne à partir du mois d'octobre pendant environ 6 mois. Blotties les unes contre les autres au fond d'une galerie qui peut atteindre une dizaine de mètres, les marmottes ne sortent de leur léthargie que pour satisfaire, dans une chambre voisine, des besoins naturels. Leur température se stabilise à 1,5° au dessus de la température ambiante (entre 7 et 9°) avec 2 mouvements respiratoires et une quinzaine de pulsations cardiaques par minute. Elle perd pendant cette période entre 1 et 2 kilos.




On la rencontre entre 1500 et 3000 mètres, et elle vit en colonies surtout sur des versants sud. La marmotte a une acuité visuelle bien inférieure à celle de l'homme, mais elle a un champ de vision très large. En réalité, elle détecte surtout ce qui bouge.


Quelques photos de marmottes

C'est entre 7 et 10 heures du matin qu'on a les meilleures chances de l'approcher, lorsque son repas la préoccupe (voir la vidéo). Pour réussir une approche, il faut être excessivement lent, sans faire de geste brusque, en s'immobilisant à chaque fois qu'elle relève la tête. Il est conseillé de ne pas avoir de vêtements aux couleurs vives. Si vous êtes particulièrement discrets, elle vous acceptera dans son environnement, et vous pourrez la photographier pendant de longs moments, le déclic de votre obturateur ne la troublera même pas. Parfois, elle se dresse, telle une chandelle, et observe les alentours. Elle est assise sur le train arrière, les pattes avant pendantes sur la poitrine. Si elle vous aperçoit, elle émet des sifflements très aigus, et toute la colonie se précipite dans les terriers.
Dans ce cas, il faut courir vers la cachette la plus proche d'un terrier (grosse pierre, dénivellation du terrain, grosse touffe d'herbe), et attendre patiemment qu'elle pointe le bout du nez. Si vous ne bougez pas, elle sortira peut-être et reprendra ses occupations.


Toutes les photos de marmottes


Parade amoureuse (ou jeu) de marmottes (Alpes, France)

Matériel utilisé : reflex Canon 550D + objectif Canon 300 mm f4 IS L
(Filmé en HD 1920 x 1080 pixels, 25 images/sec, adapté ensuite pour internet)